Vive le chocolat dans tous ses états! Ateliers, cours et formation

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 11 mars 2015 Par Christian Sibold
Pour parfaire la formation des professionnels des métiers de bouche, le groupe Barry-Callebaut, leader dans le domaine du chocolat, a créé le réseau mondial des Chocolate Academy. L’Académie du chocolat s’installe enfin à Montréal…
 
Au carrefour anglophone et francophone, l’Académie du chocolat de Montréal est la seule présente au Canada. Elle dispense des cours théoriques et pratiques de formation et de perfectionnement sur l’utilisation du chocolat dans tous ses états.
 
L’Académie propose aussi à différents publics, des « stages spéciaux » axés sur la confection de desserts spécifiques et l’harmonisation des mets et des spiritueux. Elle ouvre certaines de ses formations aux épicuriens pour leur apprendre à confectionner de délicieux desserts, grâce au savoir-faire des professionnels de la pâtisserie et de la chocolaterie.
 
Enfin, l’Académie souhaite élargir le spectre d’utilisation de cet ingrédient en incitant le plus grand nombre à marier le chocolat avec… le poisson, la viande, les légumes, le vin et même la bière.
 
Son crédo est l’atteinte de l’excellence dans ses réalisations culinaires avec pour mission la valorisation du savoir-faire de ceux qui réutilisent retransforment et subliment cette matière première pour amener une valeur ajoutée.
 
Pour mener à bien sa mission dans ses nouveaux locaux, l’organisation dispose de :
  • 5 salles de cours
  • 1 amphithéâtre de 60 places pour séminaires et démonstrations
  • 1 atelier du chocolat et un studio de création pour les travaux pratiques avec les chefs.
Alors, si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à en apprendre plus au sujet des multiples facettes du chocolat et du plaisir qu’il procure lorsqu’on le travaille et surtout qu’ensuite on le déguste.
 
Plus de détails: chocolate-academy.com
 
 
Le chocolat d'hier à aujourd'hui...
 
Apprécié, parfois encensé, souvent savouré mais quelquefois tout simplement dévoré, le chocolat, apprécié par une majorité de personnes, est devenu un produit de consommation courante qu’il soit doux ou amer.
 
Ayant des vertus bénéfiques pour notre santé, il favorise la production d’endorphine l’hormone du plaisir. Voilà pourquoi, il y a quatre millénaires déjà dans le Golfe du Mexique, le peuple précolombien des Olmèques cultiva le cacaoyer et en broya les fèves pour préparer une boisson.
 
Aujourd’hui, différents chocolats entrent dans la composition d’une multitude de recettes lui permettant tantôt d’être utilisé pour le glaçage, le moulage ou encore l’enrobage.
 

 

Tendances en culture